Partagez

Pompe biologique

Absorption par le phytoplancton superficiel de CO2 dissous qui est transformé, par photosynthèse, en molécules organiques. La baisse de pression partielle de CO2 dans l’eau provoque à son tour un transfert de ce gaz de l’atmosphère vers l’océan. Il y a donc un découplage des deux phénomènes, la « pompe biologique » dépendant de la « pompe physique ». 

Centre national de la recherche scientifique
Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat